Bandeau
ASNOM
Mari transve mare, hominibus semper prodesse

Site de l’Association Amicale Santé Navale et d’Outre Mer (ASNOM)

LE SITE DE L’ANCIENNE ECOLE ET LA SALLE SANTE NAVALE
Article mis en ligne le 2 mars 2024
dernière modification le 13 juin 2024

Lorsque la décision de fermeture de l’Ecole est apparue irréversible, l’ASNOM s’est donnée pour mission d’obtenir de la municipalité de Bordeaux la conservation de deux éléments mémoriels essentiels : la chapelle et le monument aux morts.

Ceci a été acté par une convention en 2011 et, après la vente par BMA (Bordeaux Métropole Aménagement) des terrains à la société de promotion immobilière Pichet, a été suivi par Bordeaux Métropole pour qu’ils soient préservés pendant toute la durée du chantier de démolition puis de construction des immeubles de la résidence dénommée « Urban Art » qui a maintenant recouvert le site de l’Ecole. Seuls ont été conservés le bâtiment de la « Strasse », donnant sur le cours de la Marne, transformé en « appartements de prestige », le bâtiment Ferbos, devenu logements pour « étudiants et jeunes actifs », l’arche séparant l’allée de l’Artillerie de la cours des laboratoires, l’amphithéâtre et les salles de travaux pratiques, repris par un cabinet d’architectes. Le reste a été démoli et remplacé par quatre barres d’immeubles auxquelles s’ajoute, sur l’emplacement de l’ancien cercle, un hôtel.

Le monument aux morts a été démonté pendant les travaux puis remonté 50 mètres à l’est, au début de l’allée piétonnière baptisée allée de l’Ecole Santé Navale, qui joint la place Dormoy à la place André Meunier. Il a été inscrit, par convention du 20 mars 2024, au nombre des monuments répertoriés par le Souvenir Français. L’ancienne chapelle, après avoir trôné sur un ilot au milieu du chantier a, finalement, été complètement englobée dans une des barres d’immeubles avec un accès par un couloir fermé, correspondant, à peu près, à l’ancien couloir d’accès au self.

Désacralisée et remise en état par Pichet, l’ancienne chapelle est devenue la salle « Santé Navale », siège de la section de Bordeaux de l’ASNOM. Elle est mise à disposition gratuitement par la Fondation Pichet au bénéfice du Fonds Solidarité Santé Navale et de la section Bordeaux-Aquitaine de l’ASNOM.

Tous les souvenirs de l’Ecole qui n’ont pas été transférés à l’ESA de Lyon-Bron ou au musée du Service de santé des Armées situé au Val-de-Grâce ainsi que des souvenirs personnels de grands anciens y ont été regroupés avec récupération des meubles et vitrines de l’ancienne salle du souvenir. On y trouve des uniformes, des collections d’affiches de l’Aiglon et de tous les « Notre Lettre », de nombreux documents photo ou vidéo sur la vie à l’Ecole, les albums des baptêmes de promotions, les trombinoscopes des promotions et de nombreux ouvrages anciens de médecine, d’histoire de la médecine coloniale ou de la médecine navale.


La salle peut être visitée lors des Journées navalaises ou le 11 novembre et sur rendez-vous, par appel de l’un des membres de la section de Bordeaux-Aquitaine. L’adresse de la salle Santé Navale est : Résidence Urban Art- Batiment C1, 149 bis cours de la Marne 33800 Bordeaux.

Diverses aspects de la salle santé navale


La salle Santé navale















L’insigne de l’Ecole de Santé Navale