Bandeau
ASNOM
Mari transve mare, hominibus semper prodesse

Site de l’Association Amicale Santé Navale et d’Outre Mer (ASNOM)

LE SOUTIEN DU SSA AUX POPULATIONS CIVILES DE GAZA.
Article mis en ligne le 17 mai 2024
dernière modification le 9 juin 2024

Ayant appareillé de Toulon, le porte-hélicoptères amphibie (PHA) Dixmude a quitté le port d’Al-Arish, en Egypte, le 27 janvier 2024, site où il était positionné depuis le 27 novembre 2023. Il a ainsi relayé le PHA Tonnerre présent sur site depuis le 29 octobre 2023. Sa mission prévue initialement pour 1 mois a été prolongée d’1 mois supplémentaire ; ce bâtiment de la Marine nationale avec à son bord une cinquantaine de personnels soignants du SSA a ainsi mené pendant 2 mois une opération de soutien médical des hôpitaux de Gaza au profit des populations civiles. Disposant notamment de deux blocs opératoires, de scanners et de laboratoires d’analyse, la structure médicale du bâtiment est comparable à celle disponible pour une population de 7 000 personnes en France.
Dès le lendemain de son arrivée, le Dixmude a accueilli ses premiers patients en urgence relative, faisant de la France « la première puissance occidentale à mettre des moyens de soins aussi près de la bande de Gaza », se félicitait alors le ministre des Armées.
En deux mois, les populations civiles de Gaza ont ainsi pu bénéficier de 1 400 jours d’hospitalisation effectués à bord du Dixmude ; 120 blessés lourds ont ainsi été pris en charge pendant ces 2 mois. Plus de 2000 consultations et actes de soins ont été réalisés.
Confrontés à des situations complexes et à d’intenses activités de soins, dans un contexte différent de celui des OPEX classiques, les personnels soignants ont souligné à leur retour l’expérience exceptionnelle qu’ils ont vécu en particulier dans les rapports humains établis avec ces populations.

Les tentes d’hopitalisation devant le Dixmude



Soutien médical à bord du Dixmude (photo Marine nationale).



transfert des blessés du radier à l’hôpital quelques étages au dessus...