Mari transve mare, hominibus semper prodesse.
Sur mer ou au delà des mers, toujours secourir les hommes.

Actualités et vie de l'association

Congrès ASNOM 2016 à Toulon

Le prochain Congrès de l'ASNOM aura lieu à Toulon organisé par la section Toulon-Var. Comme pour les Congrès de Biarritz et de Rochefort, nous avons choisi une unité de lieu : l'Escale Louvois. Vous pourrez y être hébergés, y prendre vos repas, y assister au Conseil d'Administration et à l'Assemblée Générale qui se tiendra un samedi matin afin d'offrir à nos camarades en activité la possibilité de venir nous rejoindre. Nous étudions les meilleurs moyens pour vous faire découvrir (ou redécouvrir) la ville et sa rade, visiter un bâtiment moderne de la Marine, entendre quelques camarades membres de l'académie du Var nous parler des : « Grandes heures de la médecine navale à Toulon ». Le déroulement du dîner de gala est à l'étude dans un souhait de vous offrir une table accueillante dans un endroit nouveau, agréable et chaleureux. Nous souhaitons vous voir nombreux « sous le ciel bleu de la rade de Toulon ».

Généralités

Dates : jeudi 13, vendredi 14 et samedi 15 octobre (période hors vacances scolaires).

Hébergement : à l'Escale Louvois, boulevard Louvois, 83000 Toulon, Tél. : 04 22 43 74 10, établissement géré par l'IGESA ; 100 chambres y sont retenues, et seront attribuées au fur et à mesure de la réception des inscriptions définitives. Le Congrès s'y déroulera.

Tarifs : Chambre et petit-déjeuner pour un couple : 53 € environ, 47 € pour une chambre seule avec petit-déjeuner. Si vous souhaitiez loger ailleurs, ce qui est bien sûr possible, il est pratique de consulter « booking.com », Cercle naval : Escale Mirabeau : 04 22 43 69 74 – mirabeau.escale@orange.fr

Restauration : prévue à l'Escale Louvois : déjeuner : environ 15 € par personne. Le dîner de gala pourrait être organisé dans un autre lieu.

Coût : Il devrait être approximativement de 500 € pour un couple dont 20 € par personne de frais d'inscription (montant des frais d'inscription non encore arrêté).

Programme

Jeudi 13 octobre
- Accueil en fin de matinée et déjeuner à l'Escale Louvois.
- Après-midi : réunion du Conseil d'Administration à l'Escale Louvois. Visite d'un établissement de la Marine et/ou tourisme pour les congressistes ne participant pas au CA.
- Fin d'après-midi : Communications sur les grandes heures de la médecine navale à Toulon.
- Dîner à l'Escale Louvois et soirée libre.

Vendredi 14 octobre
- Matin et après-midi : visite commentée de la rade en vedette – Visite bâtiment type Mistral – Visite du musée de la Marine – Visite de la ville de Toulon.
- Déjeuner : Escale Louvois ou libre. Soirée de gala.

Samedi 15 octobre
- Matinée : Assemblée Générale à l'Escale Louvois.
- Pour les non-participants : Poursuite du programme touristique.
- Déjeuner à l'Escale Louvois et fin du Congrès.

[Télécharger le programme et le bulletin d'inscription]

[Toutes les actualités...]

Bulletin de L'ASNOM n°128

L'oeuvre humanitaire des Corps de Santé Naval et Colonial français

"Les vrais hommes de progrès sont ceux qui ont pour point de départ un respect profond du passé. Tout ce que nous faisons, tout ce que nous sommes est l'aboutissement d'un travail séculaire".
E. Renan

Un jour - qui ne sera peut-être pas très lointain - la colonisation française sous la troisième République sera analysée par des historiens, des sociologues ou des ethnologues, et considérée sans esprit préconçu. Son véritable bilan sera fait, à tout le moins, des aspects positifs lui seront attribués.

Dans la seconde moitié du XIXème siècle, apporter aux indigènes la paix intertribale et faire disparaître l'esclavage, amener l'éducation et assurer la santé, semblaient alors pour la France colonisatrice la justification du statut de "grande puissance".

Succédant aux médecins de la marine "en poste à terre" dans ces régions, le Service de Santé des Troupes Coloniales se voit confier, par nécessité, l'action sanitaire civile dans les colonies françaises (Maghreb excepté). En 1890, est ainsi créé le corps de santé des colonies et des pays de protectorat, devenu en 1903 le Corps de Santé des Troupes Coloniales, puis des troupes d'outre-mer avant d'être intégré, en 1968, au Service de Santé des Armées.

Cette période s'étend donc de Sadi Carnot à Charles de Gaulle. Le recul actuel permet de faire le bilan de l'action sanitaire de ces hommes en tenant compte des conditions dans lesquelles ils ont oeuvré… et pendant qu'il reste encore des survivants de ce corps de santé pour témoigner.

De ce site, consacré à son oeuvre civile, nous allons successivement :

- Préciser ses objectifs.
- Donner des raisons d’en conserver la mémoire.
- Tracer ses limites.
- Souligner quelques remarques préliminaires.

Ce site est certifié en conformité au Code de bonne conduite HONcode : Nous adhérons aux principes de la charte HONcode de HON

Page publiée le 02/02/2016 .